• Alors qu'il venait d'émigrer aux Etats-Unis, l'anglais Arthur Wynne proposa des mots croisés s'adressant aux adultes et il eut l'idée de placer des cases noires là ou les croisements de mots sont impossibles.
    Cette innovation géniale allait permettre la dissymétrie des lignes et des colonnes et la multiplication à l'infini des combinaisons de mots.
    En décembre 1913, pour la première fois au monde, le New-York World auquel collaborait Wynne publia, dans son supplément dominical le Fun, un problème de mots croisés.
    Une dizaines d'années plus tard, Morley Adams lança au Royaume-Uni les mots croisés dans le Sunday Express, mais en dissimulant le nom du véritable inventeur.
    Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires