• A chacun son milieu.

    Respirez! Des senteurs agréables vous font oublier, l'espace d'un instant  que, nous sommes en Basse-Normandie. Le sol sec et bien ensoleillé offre des conditions propices à des espèces particulièrement adaptées, telles que le Thym serpolet, l'Origan, et l'Hélianthème.



    Pour limiter leurs pertes en eau, ces plantes peuvent avoir, comme l'Hélianthème, de petites feuilles vernissées sur le dessus et garnies de poils au-dessous. Sur le côteau, des sources affleurent. leur présence est indiguée par les saules et les grandes prêles.
     


    Ce milieu convient aussi à des plantes plus rares. Les Orchidées trouvent là un milieu propice. De plus, la présence d'un champignon microscopique leur permet de germer et de se développer. Leurs fleurs ont toutes trois pétales dont un particulièrement développé: le labelle.


    Ce Labelle fait office de piste d'atterrissage pour les insectes pollinisateurs.Il y a: La Gymmaderie moucheron, l'Orchis pyramidal, l'Orchis grenouille, l'Orchis de Fuche , L'Ophrerys abeille et , La Platanthère verdâtre.
    « Charles de Gaulle.60 000 espèces d’insectes… »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :