• J'ai une Amie...

    Oui, me direz-vous et alors!
    Eh bien, voila…Mon amie me fuit.
    Pourquoi, me direz-vous? Et là je le sais bien et je m’en vais vous le raconter.
    Bref, il y a quelques semaines, oui déjà…je suis tombée malade…ça m’arrive
    plus vite que vous ne pouvez le croire ce truc là, donc j’appelle mon amie
    et je lui dit:
    Mimi je suis malade ne viens pas me voir, je ne veux pas te
    refilé ce que j’ai
    . ( parce qu’en plus de coincée, j’avais une moitié de grippette)
    ça part d’un bon sentiment.
    non!



    Elle me répond:
    « -ah bon! t’es malade, ben moi aussi
    -Ah, c’est grave ce que tu as je lui demande…
    -Non, comme toi sûrement…
    Là j’avoue je reste un peu confuse
    ( et comme un rien me confusoit ( oui ça
    se dit pas…)


    Je répond: – Dis Mimi tu te fiche de moi là?
    - Pas plus que ça qu’elle répond…
    -Y a quoi comme problème, je demande?
    -Oh! rien, juste que je voulais sortir et que tu me fais faut bond.
    -Euh, je suis malade, en fait je coince là, je peux pas sortir moi…
    - toi ,toi, toi toujours toi répond t-elle, et moi tu y penses,à moi
    tu penses à moi toi!


    Confuse et oui, un peu plus, j’essaie de parlementé, difficile au tel
    - »écoutes Mimi je l’ai pas fait exprès, je peux même pas garder mon bébiz
    pour te dire que je coince vraiment, la balade on la fera plus tard
    et si tu es malade,il vaut mieux évité de sortir,non!
    -Oh, pas grave va,tu comprends pas, d’ailleurs tu comprends jamais.
    La dessus elle raccroche .



    Bon quelques jours passent et je décide d’appeler.
    J’attends et soudain le téléphone se met sur:
    -boite à messages…laissez
    votre message je  vous rappellerez plus tard.
    Bien, je laisse mon p’tit mot et j’attends…trois jours après.
    Elle m’appelle et me sert une excuse un peu bizarre.
    -J’avais du travail en retard ,j’en ai profité puisque tu n’es pas venue.
    Tu comprends,j’ai des clients et il fallait que je rende mon travail



    (bis répétita,ça n’avance pas plus que ça…)
    Bon pas grave en soi
    pas besoin de long discourt pour comprendre que l’eau dans le gaz est là.
    Difficile quand votre amie est en plus un membre sans le vouloir de votre
    famille…



    les enfants parfois nous mettent dans des situations  à risque.
    Bon, c’est la vie avec ses complitures( oui ça se dit pas) et ses blessures
    il faut savoir jonglé , pas jongleuse du tout -Moi. Oui Mimi, Moi.
    Tu as raison mon amie il y a du Moi, partout.
    Bises Mimi.
    Y-L

     

    Lettre à une amie...

    « Georges Moinard la Villedieu.Dans mon monde... »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :