• L’engrenage du solitaire.

    Assise sur la pierre, je me sens solitaire.
    J’ai beau cherché, je ne retrouve pas mes repères.
    Ou me suis-je arrêter?

    Quand donc mon esprit s’est -il effiloché?
    Pas de note fantastique, encore moins de note de musique,
    le temps s’écoule comme l’eau de la rivière.
    Ou donc s’en sont aller mes repères?

    Assise sur la pierre, mon regard se perd.
    Mes souvenirs, mes rêves, tout n’est qu’oublie.
    L’engrenage du solitaire,
    voila ce qu’il me reste et je désespère.
    L-Y
    « C.Baudelaire.Lettre à mon Maître. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :