• Le Duralumin.

    De nombreuses personnes pensent que le nom de cet alliage vient de  » aluminium dur », mais pas du tout. Ce nom provient de la ville allemande de Düren ou, en 1906, le chimiste Alfred Wilm découvrit cet alliage presque par hasard, à partir de l’aluminium. Wilm voulait étudier les effets de la trempe, c’est-à-dire une technique particulière de traitement déjà utilisée dans la production de l’acier qui consiste à chauffer fortement, puis à refroidir rapidement dans de l’eau un alliage d’aluminium contenant 3,5 % de cuivre et 0,5 % de magnésium, mais l’alliage ne durcit pas comme il l’espérait. Wilm recommença donc l’expérience quelques jours plus tard: il découvrit alors à sa grande surprise que l’alliage était devenu plus dur et plus résistant. Il comprit que l’alliage s’étant « reposé » pendant ces quelques jours après l’expérience, il avait alors subi quelques modifications dans sa structure moléculaire et que ses propriétés nouvelles venaient des modifications observées. Aujourd’hui on obtient le Duralumin en ajoutant à l’aluminium de petites quantités de cuivre, de magnésium et de manganèse; cet alliage fréquemment utilisé a les mêmes propriétés physiques que l’acier dont on se sert dans les constructions, mais il est beaucoup moins dense.

    « La Posidonie.Le Sphénodon. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :