• Le vieil arbre se meurt.

    Le vieil arbre se meurt.
    Passant à la nuit tombée, je t’ai entendu.
    Ta longue complainte esseulé à enfin trouver
    oreille pour t’écouter. Tu te souviens de ces
    années ou grandissant à l’abri de tes deux
    frères, les pieds baignant  dans l’eau nourricière.
    Voyant les petits animaux vivre autour de nous et
    surtout tu te souviens de ces nombreuses vies croisés.
    Tu en as connu des hommes et des enfants qui passant
    près de toi riaient bien souvent ou encore, d’autres
    moments, plus dur, ou le vieil homme seul creusant à
    tes pieds, cherchant quelques racines pour se nourrir.
    Tu te souviens du vieux Léon, du Fernand, du Bertrand
    et de bien d’autres encore.
    Le vieil arbre se meurt.
    Et pour cet hiver encore, il va comme ses frères dormir
    d’un long sommeil pleins de souvenirs. Rêvera t-il du
    renouveau? Ou pense t-il déjà à l’homme qui de sa
    tronçonneuse lui ravira le peu de vie qui lui reste?
    Non! Il me l’a dit. Il pensera à ceux qui vivent encore
    en lui et il leur donnera tout ce qui lui reste afin
    qu’eux au moins, passent cet hiver qui sera bien long
    et froid.
    Le vieil arbre se meurt.
    Mais digne, il protège ses ami(es). Il chante sa chanson.
    Il énnonce ses souvenirs et nous sommes bien peu à pouvoir
    encore les comprendre, les entendre, chante mon ami, ta vie
    tu l’as bien remplit.
    Le vieil arbre se meurt.
    Y-L
    97kgf96x.jpg

    « Hydravion. Debernardi.112 Ocean Avenue, Amityville. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :