• J'avoue avoir du plaisir à lire vos commentaires.
    Les journées sont si belles quand l'amitié
    d'un mot les entourent comme autant de
    fleurs aux doux parfums.
    Ces jolies bouquets que vous m'offrez
    me font vraiment plaisir et me disent

    de continuer mes élucubrations,
    merci à vous tous de vos gentilles attentions.
    Yvette

    Un petit coucou à vous.

    Yahoo!

    3 commentaires
  • Quelquefois on oublie un moment ses douleurs; puis on les reprend comme un fardeau qu'on aurait déposé un moment pour se délasser.

    Chateaubriand.

    Yahoo!

    1 commentaire
  • Dix dodus dindons et quatre coqs coquets. ( de  Jean-Hugues Malineau)
    L'allitération est une figure de style, c'est à dire une façon d'écrire qui consiste à répéter une ou plusieurs consonnes à l'intérieur d'un vers ou d'une phrase. Ici, les consonnes répétées sont les d.
    Yahoo!

    1 commentaire
  •  

    Pour information… Ne jamais acheter cette saleté ! A LIRE ET A ENVOYER A TOUTES VOS CONNAISSANCES A part ça tout va bien ! il n’ y a pas de soucis à se faire puisqu’ on nous dit que nous allons vivre plus vieux Pour Info. dans sociale ATTENTION AVEC LE POISSON PANGA, On aurait pu se douter à moins de 10 ¤ le kg Le panga est un nouveau poisson asiatique que nous trouvons chez CARREFOUR e PICARD, surtout sous forme de filets, à un prix relativement bas. Au Vietnam, le panga est un poisson de culture industrielle intensive, plus exactement, il vient du delta du Mékong, et il est en train d’envahir le marché à cause de son prix. Voici ce qu’ il y a à savoir sur le panga : le Mékong est l’un des fleuves les plus contaminés de la planète. Les pangas sont infectés, à hauts niveaux, de venins et bactéries (arsenic, résidus industriels toxiques et dangereux, sous-produits du secteur industriel en pleine croissance), métaux contaminés, phénols poly chlorés (PCB) ou DDT et leurs (DDTs), chlorate; des composants relationnés (CHLs), hexachlorociloxane, isomères (HCHs) et hexa chlorobenzène (HCB). Ils sont alimentés avec des poissons morts, des restes d’os et avec une farine d’Amérique du Sud, le manioc et des résidus de soja et graines. Il est évident que ce type d’alimentation peu salubre n’a rien à voir avec l’ alimentation d’un environnement naturel. Cela ressemble beaucoup à l’ alimentation des vaches folles (vaches qui furent alimentées avec des vaches). Vous en rappelez-vous ? L’ alimentation des pangas est complètement en dehors de touteréglementation judiciaire. Le panga grandit 4 fois plus vite que dans la nature, à l’état normal. De plus, les pangas sont injectés avec (PEE). Quelques scientifiques ont découvert que si l’ on injectait les femelles panga avec des hormones féminines dérivées d’ urine déshydratée de femmes enceintes, la femelle panga produirait ses ½ufs plus rapidement et en grande quantité, ce qui n’arriverait pas dans un environnement naturel (une femelle panga arrive ainsi à produire 500.000 ½ufs en une seule fois). De fait, ce sont des poissons qui ont des hormones  injectables (produites par une entreprise pharmaceutique chinoise pour accélérer le processus de croissance et de reproduction. En achetant du panga, nous collaborons avec des entreprises gigantesques sans aucun scrupule et spéculatrices, qui ne se préoccupent pas de la santé et du bien être des êtres humains. NOTE : Étant donné la prodigieuse quantité de pangas disponible, ils termineront également dans d’ autres aliments : surimi (ces petits bâtonnets faits avec de la chair de poisson), poisson en boîte et probablement dans quelques aliments pour animaux (chiens et chats).                               François HARMEGNIES                               IFREMER                               Centre de Brest                               Département REM (Ressources physiques et Écosystèmes de fond de Mer)                               Unité de Recherche – Géosciences Marines                               BP 70                               29280 PLOUZANE > >
    > >

    Yahoo!

    votre commentaire
  • Les piles rechargeables sont plus écologiques?

    Bien qu'il existe  un peu partout des points de collecte pour déposer ses vieilles piles jetables, acheter des modèles rechargeables est le moyen le plus efficace d'éviter l'accumulation de piles usagées et donc de mieux protéger notre environnement.

    Le prix est avantageux ?


    Si elles sont plus chères que les piles ordinaires , on compte en moyenne entre 2,48 et 4, 44 euros  l'unité, et entre 12 et 76 euros par chargeur, elles permettent d'économiser de belles sommes à long terme...puisqu'elles peuvent être rechargées plus d'une centaine de fois.


    On en trouve partout?


     
     

    Oui, il est facile aujourd'hui de s'en procurer, au même titre que les piles alcalines jetables. Il est  même  possible de bénéficier de promotions offrant un lot de piles pour l'achat d'un chargeur.


    On ne trouve pas tout les formats?


    Si. Les modèles rechargeables peuvent remplacer les piles alcalines, et on trouve donc tous les types: AA, AAA, C, D, 9 V. Et si le voltage est moindre ( 1,2 V contre 1,5 V pour les piles alcalines), cela n'a pas d'influence puisque les appareils ont un seuil de fonctionnement d'un volt.


    La pile reste chargée lorsqu'elle n'est pas utilisée?


    Bien au contraire. Comme il s'agit d'un accumulateur, elle va se décharger petit à petit, même en partie si elle n'est pas sollicitée.

    Ces piles sont adaptées à tous types d'appareils?

    Si leur usage est recommandé pour des appareils consommant beaucoup d'énergie, elles sont moins utilisées pour les équipements à faible consommation ( réveil, télécommande...)

    Pourtant, dans ces cas, elles sont plus rentables et dureront plusieurs années sans avoir besoin d'être remplacées. Donc à vos piles pour réveils et autres appareils.
    Yahoo!

    votre commentaire
  • Oui, me direz-vous et alors!
    Eh bien, voila…Mon amie me fuit.
    Pourquoi, me direz-vous? Et là je le sais bien et je m’en vais vous le raconter.
    Bref, il y a quelques semaines, oui déjà…je suis tombée malade…ça m’arrive
    plus vite que vous ne pouvez le croire ce truc là, donc j’appelle mon amie
    et je lui dit:
    Mimi je suis malade ne viens pas me voir, je ne veux pas te
    refilé ce que j’ai
    . ( parce qu’en plus de coincée, j’avais une moitié de grippette)
    ça part d’un bon sentiment.
    non!



    Elle me répond:
    « -ah bon! t’es malade, ben moi aussi
    -Ah, c’est grave ce que tu as je lui demande…
    -Non, comme toi sûrement…
    Là j’avoue je reste un peu confuse
    ( et comme un rien me confusoit ( oui ça
    se dit pas…)


    Je répond: – Dis Mimi tu te fiche de moi là?
    - Pas plus que ça qu’elle répond…
    -Y a quoi comme problème, je demande?
    -Oh! rien, juste que je voulais sortir et que tu me fais faut bond.
    -Euh, je suis malade, en fait je coince là, je peux pas sortir moi…
    - toi ,toi, toi toujours toi répond t-elle, et moi tu y penses,à moi
    tu penses à moi toi!


    Confuse et oui, un peu plus, j’essaie de parlementé, difficile au tel
    - »écoutes Mimi je l’ai pas fait exprès, je peux même pas garder mon bébiz
    pour te dire que je coince vraiment, la balade on la fera plus tard
    et si tu es malade,il vaut mieux évité de sortir,non!
    -Oh, pas grave va,tu comprends pas, d’ailleurs tu comprends jamais.
    La dessus elle raccroche .



    Bon quelques jours passent et je décide d’appeler.
    J’attends et soudain le téléphone se met sur:
    -boite à messages…laissez
    votre message je  vous rappellerez plus tard.
    Bien, je laisse mon p’tit mot et j’attends…trois jours après.
    Elle m’appelle et me sert une excuse un peu bizarre.
    -J’avais du travail en retard ,j’en ai profité puisque tu n’es pas venue.
    Tu comprends,j’ai des clients et il fallait que je rende mon travail



    (bis répétita,ça n’avance pas plus que ça…)
    Bon pas grave en soi
    pas besoin de long discourt pour comprendre que l’eau dans le gaz est là.
    Difficile quand votre amie est en plus un membre sans le vouloir de votre
    famille…



    les enfants parfois nous mettent dans des situations  à risque.
    Bon, c’est la vie avec ses complitures( oui ça se dit pas) et ses blessures
    il faut savoir jonglé , pas jongleuse du tout -Moi. Oui Mimi, Moi.
    Tu as raison mon amie il y a du Moi, partout.
    Bises Mimi.
    Y-L

     

    Lettre à une amie...

    Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique