• Piaf et son Amour.

    Edith Piaf chante sur la scène du Versaille à New York, le coeur gonflé d’impatience. Marcel est en route. Marcel, c’est Marcel Cerdan, le sportif français le plus populaire. L’ancien champion du monde de boxe vient reconquérir son titre des poids moyens, face à Jacke La Motta.


    La date de la revanche est prévue: 2 décembre 1949, au Madison  Square Garden.


    Cet homme là, comme elle le dira plus tard dans une chanson, Edith ‘ l’a dans la peau ». C’est réciproque. Marcel, au lieu de prendre le bateau samedi au Havre, précipite son départ. Jeudi 27 octobre au soir, il embarque à Orly sur le vol Paris-New York. Superstitieux, il n’a pas oublié son complet bleu porte bonheur.
     

    Parmi les passagers du Constellation FBAZN, la violoniste virtuose Ginette Neveu et le peintre Bernard de Monvel. A Manhattan, frêle silouette dans un cône de lumière, toute vêtue de noir, ce noir des grands yeux un peu triste qui lui mangent le visage, Edith entonne:  » Ah, c’que t’es grand!

    T’as une belle gueule… »
    2h50 du matin à Orly, le poste d’écoute reçoit un message du Constellation en approche des Açores. Rien à signaler.


     » Adieu mon coeur
    On te jette a malheur
    Tu n’auras pas mes yeux
    Pour mourir… »



    Chante le petit bout de femme de l’autre côté de l’Atlantique. La fille de Belleville et le gars de Casablanca ne sableront pas le champagne dans les velours et les ors du Café de la Paix, à deux pas de cet Olympia ou elle n’a pas encore inscrit son nom en néons rouges fluorescents.  » Adieu mon coeur ».
    Il est trois heures à Orly. Le Constellation FBAZN vient de s’écraser. Il n’y aura jamais de 120e combat pour Cerdan. Mais Edith ne le sait pas, elle l’attend..
    « Quelques dates.Barbara l'impossible oubli. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :