• Quand de ton corps…

     

    Quand de ton corps, tu me fais un rempart sûr…
    Je sais qu’à l’abri de toi, rien ne peut m’arriver.
    De jour, comme de nuit, tu es mon roc, mon rocher.
    Ivre de joie, d’amour, je me sens forte et légère.
    quand de ton corps, souple, chaud, fort et poivré
    Tu m’entoures…Alors là mon amour, je le sais, à
    l’abri de toi rien ne peut m’arriver.
    Que vienne l’été que vienne l’hiver, que passe les
    années, de ton corps je ne peux me passer.
    Y-L
    10110507025762566.jpg

    « Fondant aux marrons. ( Bio)Le Maître s’est endormi. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :