• Théodore de Banville.

    Avec ses caprices, la Lune
    Est comme une frivole amante;
    Elle sourit et se lamente,
    Et vous fuit et vous importune.
    La nuit, suivez-la sur la dune,
    Elle vous raille et vous tourmente;
    Avec ses caprices, la Lune
    Est comme une frivole amante.
    Et souvent elle se met une
    Nuée en manière de mante;
    Elle est absurde, elle est charmante;
    Il faut adorer sans rancune,
    Avec ses caprices, La Lune.
    ( Rondels).
    « L'île sur le lac.laid de lune. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :