• Un pastiche de...

    Au début des années 50, j'ai osé écrire un pastiche des célèbres Feuilles Mortes, la chanson de Jacques Prévert . Il avait eu un écho de mon affreux massacre mais cela l'avait fait sourire, Son frère, Pierre, pas du tout!
    J'ai ramassé une feuille morte dans une pelle
    J'ai j'té la feuille et j'ai gardé la pelle
    Tous les matins je réponds à l'appel
    Je crois qu'elle parle, mais non,
    elle est en bois
    C'est qu'elle me bêche et se montre
    rebelle
    Je l'interroge, ah! que son fer est froid
    D'vant ce mutisme, maintenant je pense
    Qu'entre mes mains...
    J'ai la pelle du silence.

    R.P

    « L'ami Drucker!Le Ketchup. »
    Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :